A la rencontre de la prêle des champs !


En préambule, on ne devrait pas parler de la prêle mais bien DES prêles , tant il y a de variétés et surtout aux vues de leurs propriétés si différentes ... certaines sont médicinales alors que d'autres sont toxiques !

Ainsi, même si on la trouve en abondance dans nos régions, dans les champs, au bord des routes, ou en lisière de zones humides, la prudence est de mise avant de se lancer dans des décoctions faites maison !

Nous ne parlerons ici que de la prêle médicinale soit Equisetum Avense ou plus communément appelée Prêle des champs.

Aujourd'hui, elle est souvent considérée comme une mauvaise herbe tant sa reproduction est prolifique et l'envahissement des espaces non aménagés rapide ... mais une fois que vous aurez lu ce post, vous ne pourrez plus l'arracher sans considération préalable !

Un peu de botanique

C'est une plante vivace qui appartient à la famille des Equisetacées, elle ne possède ni fleurs, ni feuilles, ni graines ... et oui ça existe !

On suppose que son existence sur notre belle planète remonte à plus de 300 millions d'années et pouvait mesurer à l'époque plus de 10m de haut !

Attention la prêle est une plante à double facette ... son aspect est en effet bien different lors des premières pouces (fertiles par des spores) à la sortie de l'hiver , et en été (sans production de spores).

Au printemps elle un aspect d'asperge et contient les spores qui vont permettre sa reproduction ne possède aucune propriété médicinale (à droite de l'image) !

Un peu plus tard, une fois la reproduction assurée, apparaissent les tiges vertes sous forme de balais ou de queue de cheval (à gauche de l'image) , celles la sont certes stériles mais contiennent tous les minéraux et la silice qui en font une plante médicinale de choix !

Partie de la plante utilisée

La tige ...

Propriétés

  • Reminéralisante : de part sa grande teneur en silice

  • Diurétique

  • Hémostatique : à utiliser en local sur une plaie saignante par exemple

  • source de vitamine C

Indications thérapeutiques vétérinaires

Arthrose : premiere indication grace à sa forte teneur en silice

Post opératoire des chirurgies de l'os et des cartilages elle est très utile pour favoriser les cals osseux, la cicatrisation et la régénération des tissus endommagés.

Faiblesse du tissu conjonctif, du cartilage ou de l'os :

Retard de croissance, collapsus trachéal, oreilles qui ne tiennent pas droites, ligaments distendus

Oedeme articulaire : grâce à son action drainante

Pathologie urinaire: pour ses propriétés diurétiques. En pratique, on l'utilise rarement dans cet objectif, on a d'autres plantes bien plus efficaces dans cette fonction.

#phytothérapie #prêle

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square